• Asso

Post-opération Syndrome de Minor : la liste des "Ne pas"

Dernière mise à jour : 27 mai

Quelles précautions prendre au réveil et les semaines qui suivent une opération de la déhiscence du canal semi-circulaire supérieur ? Une chirurgie pas anodine qui nécessite bien quelques conseils...


Les conseils très utiles en post opératoire du CHU de Bordeaux


Ces conseils sont remis aux patients avant un traitement chirurgical d'une déhiscence du canal semi-circulaire supérieur (syndrome de Minor) par voie de la fosse moyenne.

  1. Éviter absolument tout mouchage.

  2. Éviter de contenir un éternuement.

  3. Si vous êtes constipé•e, n'hésitez pas à le signaler à l'équipe soignante.

  4. Évitez tout effort en pression.

  5. Si votre nez coule, signalez-le.

  6. Si vous ressentez des douleurs dans les jambes, signalez-le.

  7. Évitez de toucher votre pansement et de mettre les doigts derrière l'oreille opérée.

© Groupe hospitalier universitaire Pellegrin, Bordeaux.


Fred, opéré du syndrome de Minor, complète avec les conseils qu'il a reçus avant son opération


Faut-il encore présenter Fred ? Véritable mascotte de l'asso. Fred est "bilatéral" comme on dit dans le jargon Minor et il est passé par la case opération deux fois en Belgique. Le post op, il connaît. Et pas avare en conseils, comme à son habitude, il diffuse les conseils ci-dessus et ceux de son chirurgien à toutes les personnes qui posent des questions sur la page Facebook de l'asso.

C'est grâce à lui que j'ai eu accès aux "bonnes pratiques" post opératoires. Mon chir (top par ailleurs) avait oublié de m'en parler et l'équipe soignante ne connaissait pas le syndrome de Minor. Oups.

  1. Ne pas faire d'effort, ne rien porter : un verre d'eau bien-sûr ça passe, mais les courses non, les poubelles non plus, vous passerez aussi votre tour pour le panier de linge ou la grosse casserole d'eau pour les pâtes.

  2. Ne pas se pencher en avant.

  3. Ne pas s'aider des abdos pour se lever (du lit par exemple), privilégier le fait de pivoter et s'aider des bras.

  4. Attendre un peu avant de faire des câlins...

Post opération syndrome de Minor : quelques bonnes pratiques

  1. Dès que votre chirurgien vous y autorise : marchez ! Marchez. Marchez. Marchez quotidiennement, même 5 min, puis 10 min, puis davantage. C'est la meilleure des rééducations. Au départ vous aurez besoin d'être accompagné•e.

  2. Un gros, voire très gros, oreiller confortable est conseillé. Dormir avec le buste ou à minima la tête relevée est nécessaire quelques jours, voire semaines selon les personnes.

  3. Hydratez-vous et évitez les aliments croquants. Si vous êtes parti pour l'opération par voie sus-pétreuse, votre mâchoire ne vous le permettra pas de toutes façons... À vous les soupes, purées et compotes !

  4. Soyez bienveillant et conciliant avec vous-même. Il va falloir être patient. Les progrès se feront petit à petit, puis stagneront et se débloqueront par pallier.


Pendant combien de temps prendre ces précautions ?

Certains conseillent 3 mois et insistent. D'autres les appliquent un mois. L'opération n'est pas anodine, autant mettre toutes les chances de votre côté. Encore une fois, n'hésitez pas à en parler avec votre chirurgien.

Pour la marche à pied, on a envie de vous conseiller de garder cette bonne pratique toute votre vie, c'est bon pour la santé ;) Et puis parfois, même un an ou deux après l'opération, on s'aperçoit qu'on en a besoin.


Vous avez reçu d'autres consignes et conseils de la part de votre chirurgien ? N'hésitez pas à les partager en commentaires :)


Pour pouvoir consulter les discussions sur le sujet et poser vos questions, retrouvez-nous sur le Facebook de l'asso.


150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout